Science Po Lyon III

Le Forum des étudiants en Science Politique de Lyon III
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 licence en danger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Milka
V.I.P
V.I.P
avatar

Féminin Nombre de messages : 146
Age : 31
Localisation : Lyon
Emploi : Etudiante En 3ème année
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: licence en danger   Mar 13 Mar 2007 - 13:49

Je ne savais pas trop où poster ce sujet disons qu'ici ce n'est pas plus mal.
Comme un certain nombre d'entre vous le savent, il se pourrait que la licence de science po lyon 3 ne soit pas renouveller. En eftet, tous les 4 ans, les licences fon l'objet d'un "examen" par le ministère de l'éducation nationale, et il se trouve qu'il n'a pas renouvellé le contrat pour notre licence et apparament, certains masters de science po.
De plus, il semblerait que la vieille querrelle Lyon2-Lyon3 y soit un peu pour quelque chose.

Que pouvons nous faire ? En temps que troisième année, on pourrait se croiser les bras et attendre que ça passe. Mais imaginer la tête des boites, écoles et université, quand vous leur direz (ou qu'ils découvriront) que votre diplome ne correspond plus à rien ?

J'en appelle donc à tous les étudiants un tant soit peu motivé pour faire bouger les choses. Je croie que SCIPOL va organiser une assemblée générale des étudiants en science politique dans les prochaines semaines.
Peut etre pouvons nous nous aussi réfléchir à ce qui pourrait améliorer notre licence.

Il s'agit d'un post sérieux, concernant un sujet sérieux : les "il faudrait virer Joubert" ou les "de toute façon, ça sert à rien" sont à éviter, car cela ne mène à rien.

_________________
On boira du lait le jour où les vaches mangeront du houblon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gotoune
Fait le café
Fait le café
avatar

Féminin Nombre de messages : 42
Localisation : Lyon
Emploi : L2
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: licence en danger   Mar 13 Mar 2007 - 18:06

Ok moi je suis d'accord avec toi, je pense qu'il faut que nous nous bougions réellement. Peut-être Scipol peut-il aider à une coordination de tous les étudiants qui veulent s'impliquer dans des actions (pétitions, AG, tracts...) ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milka
V.I.P
V.I.P
avatar

Féminin Nombre de messages : 146
Age : 31
Localisation : Lyon
Emploi : Etudiante En 3ème année
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: licence en danger   Mar 13 Mar 2007 - 19:33

SCIPOl a pas mal de problème en ce moment (en partie suite à mon départ), du coup, je dis pas qu'on va se débrouillé tout seul, mais presque.
Peut etre peut on organiser une AG la semaine prochaine ?

_________________
On boira du lait le jour où les vaches mangeront du houblon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicobech
Fait le café
Fait le café
avatar

Masculin Nombre de messages : 44
Age : 31
Localisation : Lyon
Emploi : 3e année science po
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: licence en danger   Mar 13 Mar 2007 - 21:14

Désolé mais il faudrait quand même se poser la question de la responsabilité du Professeur Joubert ! Avant de tout mettre sur le dos de Lyon 2 (qui a certainement joué un rôle dans l'affaire), il faudrait balayer devant sa propre porte. Un responsable pédagogique de Licence qui se vante ouvertement que ses cours "ne servent à rien" et qui répond avec mépris aux étudiants lui posant des questions sur leur orientation nuit à la crédibilité du diplôme !

IL faudrait aussi se poser de vraies questions. Est-ce réaliste de proposer un enseignement quasi-exclusivement focalisé sur les relations intrenationales au niveau de la Licence ? Y a-t-il vraiment des centaines d'offres d'emploi dans le domaine des RI ? Est-ce normal d'aborder des fondements sociologiques (Bourdieu, Marx, Weber...) en 3e année seulement ? Quelques cours d'économie ne serait-il pas utile ? Que vient faire de la morphogénèse en Licence, sa place n'est-elle pas plutôt en master recherche ?

Alors oui, je suis complètement d'accord, il faut se bouger. Mais il faut que cela serve aussi à modifier l'organisation de cette Licence. Sinon les mêmes problèmes se reposeront !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gotoune
Fait le café
Fait le café
avatar

Féminin Nombre de messages : 42
Localisation : Lyon
Emploi : L2
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: licence en danger   Mer 14 Mar 2007 - 10:56

Nico je crois que là l'important est de sauver le truc pour le reste on verra après si on en a l'occaz...

Milka je savais pas que tu étais partie désolé mais jss ok pour une AG vois avec Nico il te filera mon num ou me fera passer les infos (je ferai passer le mot aux 2e années)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gotoune
Fait le café
Fait le café
avatar

Féminin Nombre de messages : 42
Localisation : Lyon
Emploi : L2
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: licence en danger   Mer 14 Mar 2007 - 10:57

De + mon cher Nico si tu voulais une formation professionnalisante fallait pas venir à la fac... ni en science po (idem pour l'IEP, tu crois que sortir au bout de 3 ans te donne tu boulot ?)... mais bon tu sais ce que j'en pense lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidney
Fait le café
Fait le café


Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: licence en danger   Mer 14 Mar 2007 - 11:24

Effectivement, on ne saurait tirer à boulets rouges sur notre filière parce qu'elle n'est pas ou pas assez professionnalisante. La fac est elle là pour ça? C'est un débat complexe, mais globalement, je pense qu'on peut dire qu'à part certaines exceptions (médecine, pharma, droit...), non.
En tout cas, qui s'est inscrit en Licence de RI à Lyon 3 dans une optique professionnelle? S'il y en a un parmi nous, j'aimerais qu'il m'explique ce à quoi il s'attendait...

En revanche, je ne peux que rejoindre Nicobech concernant certaines incohérences pédagogiques qui me semblent assez flagrantes.
Pour n'en citer qu'une: Licence de RI pendant 2 ans, et en 3ème année on nous sort un cours d'institutions administratives, un autre de sociologie politique générale, cours de science politique "classique" n'ayant rien à voir avec le cursus précédemment réalisé? A la limite, ces matières ont leur place dans notre cursus, mais sûrement pas à la fin de celui-ci!

Bref, là n'est pas la discussion, et une filière aussi "jeune" ne peut être parfaite, il y a forcément des ratés.

Perso j'arrête la sc po à la fin de l'année (vive le droit king ), mais je pense qu'il serait vraiment dommage...et dommageable que cette filière ferme. Elle est extrêmement intéressante, et sa rareté suffit à justifier son existence d'après moi. study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marty
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 143
Age : 30
Localisation : Lyon
Emploi : Etudiant
Loisirs : Skate, Sex and Sun
Date d'inscription : 16/09/2006

MessageSujet: Re: licence en danger   Mer 14 Mar 2007 - 22:18

Perso, je pense que cela devait arriver un jour. Même si je pense que c'est lié à la fac en général, cours magistraux similaires (pas moins de 3 matières sociologiques au 6ème semestre), niveau bas, très bas, pour qu'un glandeur comme moi puisse avoir ses partiels, en faisant rien, ou presque, TD inutiles avec des notes souvent "donnés", surplus de théorie trip (comme l'a dit Nicobech, et puis merde faut arrêter, on explique pas la guerre avec un chien), CM désespérants.

Cela dit, l'Education Nationale n'a absolument pas la légtimité de supprimer une licence en cours. A la rigueur, nous, on s'en fout, aux dernière nouvelles, notre licence serait validée. Mais c'est aux 1ères années, et encore plus aux 2ème années, que je pense.
La Morale: n'allez pas à la fac^^

_________________
Le temps n'a pas d'importance. Seule la vie compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actuall.over-blog.com
Gotoune
Fait le café
Fait le café
avatar

Féminin Nombre de messages : 42
Localisation : Lyon
Emploi : L2
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: licence en danger   Mer 14 Mar 2007 - 23:08

Bah non on s'en fout pas... c'est super d'avoir un diplome qui n'existe plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Mike
Fait le café
Fait le café
avatar

Masculin Nombre de messages : 42
Localisation : Loin
Emploi : validation Licence Science Po Lyon3
Loisirs : validation Licence FIA GT
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Re: licence en danger   Jeu 15 Mar 2007 - 12:13

A vrai dire, je vois toujours pas le souci si le diplome est reconnu.


Maintenant ça fait chier pour nos petits jeunes en 2eme et 1ere année;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mikewblog.blogspot.com
matovski
Meuble
Meuble


Masculin Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 15/03/2007

MessageSujet: Re: licence en danger   Jeu 15 Mar 2007 - 19:55

Franchement, c'est bête de tirer des conclusions trop hatives sur cette licence. Comme Sidney l'a dit, la filière est jeune et peut encore être perfectionnée. Personnelement, je trouve que le cursus des deux premières années était plus ou moins cohérent.
La L3 existe déjà depuis longtemps. Il ne me semble pas qu'elle ait été modifiée pour être en adéquation avec ce qui est enseigné en L1/L2.
Espérons que les 'décideurs' puissent être patients, qu'ils puissent accorder un délais de sursis à une filière qui n'a peut-être pas encore fait ses preuves mais qui a un bon potentiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marty
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 143
Age : 30
Localisation : Lyon
Emploi : Etudiant
Loisirs : Skate, Sex and Sun
Date d'inscription : 16/09/2006

MessageSujet: Re: licence en danger   Jeu 15 Mar 2007 - 21:27

matovski a écrit:
Franchement, c'est bête de tirer des conclusions trop hatives sur cette licence. Comme Sidney l'a dit, la filière est jeune et peut encore être perfectionnée. Personnelement, je trouve que le cursus des deux premières années était plus ou moins cohérent.
La L3 existe déjà depuis longtemps. Il ne me semble pas qu'elle ait été modifiée pour être en adéquation avec ce qui est enseigné en L1/L2.
Espérons que les 'décideurs' puissent être patients, qu'ils puissent accorder un délais de sursis à une filière qui n'a peut-être pas encore fait ses preuves mais qui a un bon potentiel.

D'un point de vue purement personnel, donc ça vaut ce que ça vaut ^^, il n' y a pas moins incohérent que cette licence. La licence de Science Po à Lyon 3, c'est l'antéchrist de la cohérence lol!

_________________
Le temps n'a pas d'importance. Seule la vie compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actuall.over-blog.com
matovski
Meuble
Meuble


Masculin Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 15/03/2007

MessageSujet: Re: licence en danger   Jeu 15 Mar 2007 - 23:12

Ouais bon, Marty ton point de vue est personnel aussi. La licence est ce qu'elle est, après c'est à nous d'en faire ce qu'on en veut (purée, c'est beau ce que je dis-là). Non mais sérieux, n'attendez pas à ce que la licence fasse des miracles. On dit que la licence ne vaut rien et donc que nos possibilités d'avenir sont médiocres Mad ; moi je dis non. Ton avenir dépend plus de toi plus que de ta licence. Perso, j'ai des projets intéressants qui risquent fort bien d'aboutir (je ne m'étenderais pas ici sur ce que je compte faire); je n'aurai pas pu envisager de telles choses sans la licence, mais après c'est quand même mon engagement et ma volonté qui font le reste. Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mumu
Meuble
Meuble


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 22/09/2006

MessageSujet: Re: licence en danger   Ven 16 Mar 2007 - 0:33

Concernant cette mauvaise nouvelle et voyant certains se déchaîner sur notre licence et sur le contenu de ses cours. Revenant de Genève et ayant cotoyer pdt qq jrs le "gratin" européen des étudiants en relations internationales je peux vs assurer que l'on a rien à leur envier, le problème je crois srtt q'en France l'étude des relations internationales ça n'a jms botté nos élites dirigeantes.
Je crois que pour une fois on tient à un enseignement de qualité, qui sort de l'ordinaire et que C du gachis de supprimer cette licence au nom de gueguerres de merde entre universités. A ce compte là supprimer la licence de Lyon 2 qui ne propose rien de différent à l'IEP et qui est juste l'antichambre de ceux qui se st ramaC au concours d'entrée à l'IEP.
Voila juste pr dire q ça me saoule ts ce batage autour de cette licence qui est tte jeune il faudrait juste lui laisser une chance et du tps.
Et ps srtt arrêter de cracher ds la soupe si vs vouliez autre chose, qqchose de plus professionalisant fallait peut ê éviter de vous réveiller au bout de la troisième année, prendre vos clic et vos clac et aller voir ailleurs plus rapidemt pour éviter de perdre du tps
Mad
Voila ce n'est q mon "humble" avis je dis cela ss aucune arrière penC ms faut ouvrir les yeux, au bout d'un momt ça devient chiant
Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicobech
Fait le café
Fait le café
avatar

Masculin Nombre de messages : 44
Age : 31
Localisation : Lyon
Emploi : 3e année science po
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: licence en danger   Ven 16 Mar 2007 - 10:36

Justement Mumu, "ouvrir les yeux" comme tu le dis, c'est admettre qu'une Licence de Relations Internationales n'offrent des débouchés que très limitées (et non pas réagir au bout de 3 ans "ah mince je pourrais pas être diplomate à l'ONU...".
On m'a peut-être mal compris sur la professionalisatiion. Je n'ai jamais dit que la Licence devait nous offrir un boulot tout de suite à la sortie. Ce que j'ai voulu dire, c'est qu'il utopique de croire que 300 personnes par an pourront travailler dans l'international en sortant de la fac (à bac +5 ou Cool. Il faut être un minimum réaliste. Oui il y a des possibilités, mais elles sont extrèmement limitées.
Par ailleurs, tu dis en avoir marre des "gueguerres de merde entre universités". Mais dire qu'on pourrait supprimer la licence de Lyon 2 n'est-ce pas particper à cette "guéguerre ?
Et oui je manitiens, il manque de cohérence à cette Licence !
Enfin, je ne pense pas que de connaître la morphogénèse ou la distinction entre "réflexivisme" et "réflectivisme" t'es permis te distinguer des autres étudiants à Genève !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Mike
Fait le café
Fait le café
avatar

Masculin Nombre de messages : 42
Localisation : Loin
Emploi : validation Licence Science Po Lyon3
Loisirs : validation Licence FIA GT
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Re: licence en danger   Lun 19 Mar 2007 - 12:06

Nicobech a écrit:
ah mince je pourrais pas être diplomate à l'ONU...".

bah, si...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mikewblog.blogspot.com
Basthez
Meuble
Meuble
avatar

Masculin Nombre de messages : 6
Age : 30
Localisation : Lyon
Emploi : 1ère année de Science Politique
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: licence en danger   Lun 19 Mar 2007 - 14:51

Bonjour,

Etant en première année, ça fait maintenant plus d'une semiane que l'on est au courant de ça et on était sensé être mis au courant des mouvements engagés ou en préparation, du coup on a l'impression de subir pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liloo
Jeune padawan
Jeune padawan
avatar

Féminin Nombre de messages : 67
Age : 31
Localisation : Lyon
Emploi : Barmaid
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: licence en danger   Lun 19 Mar 2007 - 19:58

C'est sûr pense que l'enseignement que l'on a suivi durant ces trois années était pas terrible. Bien sûr quelques matières nous ont apporté des bases et après ça a été à nous de bosser en dehors pour en connaître plus (après tout l'objectif de la fac c'est de fournir un enseignement fondamental minimum). Mais, il faut pas se voiler la face en regardant les enseignements de troisième année, c'est vraiment d'une incohérence totale, les matières sont carrément rébarbatives. Et c'est clair qu'on ne peut que se dire déçus, ce qu'on a fait en trois ans, aurait pu être fait en deux ou trois semestres, et je pense sincèrement que les premières années, s'ils veulent des valeurs sûres doivent se réorienter vers des filières comme le VRAI droit (et non pas droit -mention science politique, qui malgré son appelation distinguée vaut pas grand chose)

Et à ceux qui disent qu'on en est là parce que c'est la fac, je suis pas d'accord, toutes les filières de Fac ne sont pas comme celle-ci, on a le droit de s'attendre à mieux qd on arrive en sciencepo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CB
Meuble
Meuble


Masculin Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Re: licence en danger   Lun 19 Mar 2007 - 23:09

Marty a écrit:

il n' y a pas moins incohérent que cette licence. La licence de Science Po à Lyon 3, c'est l'antéchrist de la cohérence

Vos propos ne seraient-ils pas un peu contradictoires, sur ce point ?

Cool

CB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matovski
Meuble
Meuble


Masculin Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 15/03/2007

MessageSujet: Re: licence en danger   Mar 20 Mar 2007 - 1:33

Ah oui, bien vu CB! Haha!! Laughing Very Happy lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marty
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 143
Age : 30
Localisation : Lyon
Emploi : Etudiant
Loisirs : Skate, Sex and Sun
Date d'inscription : 16/09/2006

MessageSujet: Re: licence en danger   Mar 20 Mar 2007 - 14:47

CB a écrit:
Marty a écrit:

il n' y a pas moins incohérent que cette licence. La licence de Science Po à Lyon 3, c'est l'antéchrist de la cohérence

Vos propos ne seraient-ils pas un peu contradictoires, sur ce point ?

Cool

CB

En passant l'erreur stylistique, il n' y a plus cette relation prof/étudiants sur ce forum, donc tu peux légitimement me tutoyer.
Sinon, je pense que la licence est utile pour les gens qui s'intéressent de très près à l'international, ceux qui veulent continuer dans la recherche (sinon quel est le but pratique d'étudier des courants théoriques propres à l'international?), ceux qui sont passionnés par les relations entre les Etats, par la guerre et peut être la volonté de l'éradiquer, et cela en soi ne me dérange pas. Mais honnêtement, combien sont les étudiants qui souhaitent continuer dans la recherche, rentrer au CLESID, et vivre de ce dévouement aux RI?
Quand tu rentres en Science Po à Lyon 3, on ne te dis pas "c'est une licence centré sur les RI, et toujours portée dans cette logique", non, on te dit "bienvenue en science po, filière généraliste, croisement entre l'économie, l'histoire et la philosophie". Oui, bah, l'économie, j'en ai pratiquement pas vue la couleur, l'histoire, c'est toujours la même, celle des RI, quand à la philosophie, c'est sûr que Hobbes et Machiavel n'ont plus de secrets pour nous, mais, et les autres? Les Sartre, les Descartes, les Platon, les Aristote?
En venant en Science Po, j'avais déjà l'idée très claire de ce que je voulais faire par la suite: acquérir une solide culture générale pour passer les concours des écoles de journalisme après ma licence.
Je me suis vite rendu compte du niveau de la licence et de la piètre culture (hormis les RI, ah bah ça, c'est sûr qu'on on bouffe, mais y'a tellement pas que ça...) que l'on nous servait. Je suis resté par défaut, surtout pour ne pas perdre des années pour rien.
Le résultat est là: j'ai l'impression de posséder quasi le même niveau qu'à la sortie du Bac. En même temps, quand réviser dix jours avant chaque partiels suffit, dans la mesure où l'on s'est débrouillé pour avoir les cours sans s'y être quasiment montrer, il y a matière à réfléchir sur la valeur du diplôme.
En gros, je ne bosserais pas avec acharnement depuis septembre pour les concours de journalisme, que je me demanderais, ce que je fais vraiment de ma vie^^
Razz

_________________
Le temps n'a pas d'importance. Seule la vie compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actuall.over-blog.com
CB
Meuble
Meuble


Masculin Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Re: licence en danger   Mar 20 Mar 2007 - 21:05

Marty a écrit:


En passant l'erreur stylistique, il n' y a plus cette relation prof/étudiants sur ce forum, donc tu peux légitimement me tutoyer.
Sinon, je pense que la licence est utile pour les gens qui s'intéressent de très près à l'international, ceux qui veulent continuer dans la recherche (sinon quel est le but pratique d'étudier des courants théoriques propres à l'international?), ceux qui sont passionnés par les relations entre les Etats, par la guerre et peut être la volonté de l'éradiquer, et cela en soi ne me dérange pas. Mais honnêtement, combien sont les étudiants qui souhaitent continuer dans la recherche, rentrer au CLESID, et vivre de ce dévouement aux RI?
Quand tu rentres en Science Po à Lyon 3, on ne te dis pas "c'est une licence centré sur les RI, et toujours portée dans cette logique", non, on te dit "bienvenue en science po, filière généraliste, croisement entre l'économie, l'histoire et la philosophie". Oui, bah, l'économie, j'en ai pratiquement pas vue la couleur, l'histoire, c'est toujours la même, celle des RI, quand à la philosophie, c'est sûr que Hobbes et Machiavel n'ont plus de secrets pour nous, mais, et les autres? Les Sartre, les Descartes, les Platon, les Aristote?
En venant en Science Po, j'avais déjà l'idée très claire de ce que je voulais faire par la suite: acquérir une solide culture générale pour passer les concours des écoles de journalisme après ma licence.
Je me suis vite rendu compte du niveau de la licence et de la piètre culture (hormis les RI, ah bah ça, c'est sûr qu'on on bouffe, mais y'a tellement pas que ça...) que l'on nous servait. Je suis resté par défaut, surtout pour ne pas perdre des années pour rien.
Le résultat est là: j'ai l'impression de posséder quasi le même niveau qu'à la sortie du Bac. En même temps, quand réviser dix jours avant chaque partiels suffit, dans la mesure où l'on s'est débrouillé pour avoir les cours sans s'y être quasiment montrer, il y a matière à réfléchir sur la valeur du diplôme.
En gros, je ne bosserais pas avec acharnement depuis septembre pour les concours de journalisme, que je me demanderais, ce que je fais vraiment de ma vie^^
Razz

La relation perdurera, sur un forum ou ailleurs, aussi longtemps qu'on me demandera mon avis lors des délibérations de fin d'année.

Pour le reste, je ne nie aucunement les problèmes auxquels est confrontée la licence et ai, comme tout le monde, mon propre avis sur la façon dont les choses devraient se passer. Il est déplorable que des étudiants s'engagent dans un cursus supposé généraliste et en ressortent spécialistes. Et je suis désolé de voir qu'après trois ans passées dans un cursus c'est une telle impression négative qui ressort.
Néanmoins, il ne faut pas confondre les critiques faites par le rapport qui a suscité la polémique actuelle, les problèmes posés par la spécialisation du cursus et votre propre expérience - manifestement négative - en son sein. Les informations quant au contenu de la formation étaient disponibles avant votre inscription en L1 et le sont restées par la suite: la spécialisation était manifeste dans la liste des matières. Par delà les critiques que l'on peut faire à un cursus de L trop spécialisé, il appartient aux étudiants de s'informer quant aux formations dans lesquelles ils s'engagent et d'assumer les conséquences de leurs choix: pourquoi ne pas avoir quitté Lyon 3 pour Lyon 2, si vous étiez à la recherche d'un diplôme plus "généraliste" ? Si votre objectif est clairement défini, est-ce que recommencer un cursus plus généraliste serait vraiment "perdre" une année ?
Il ne s'agit pas d'une critique vous étant destiné, j'ai moi-même fait une erreur semblable en m'inscrivant en histoire après mon bac. Mais lorsque j'ai vu que le contenu ne convenait pas à mes attentes, je n'ai pas pour autant critiqué le diplôme en question quant à la pertinence de ses choix scientifiques; j'ai quitté ce cursus après le Deug et suis allé en sc-po.

Encore une fois, mes propos ne signifient pas que le cursus est parfait, nous sommes conscients de la plupart de ses insuffisances. Mais il serait trop rapide - et facile - de mettre sur le dos de la licence et de l'Université qui l'accueille toutes les mésaventures et déceptions que vous avez pu rencontrer depuis votre inscription. Vous les auriez sans doute rencontrées dans bien d'autres cursus.

Bien cordialement,

CB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidney
Fait le café
Fait le café


Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: licence en danger   Mar 20 Mar 2007 - 22:22

Je profite de la présence de CB sur le forum en espérant qu'il me lise...

Pourriez-vous me préciser les motivations du ministère, ou encore mieux m'indiquer ou me procurer son rapport?

Marty, je pense aussi que ton constat, juste sur biens des points, n'en demeure pas moins excessif sur d'autres.
Concernant l'information des étudiants, lsi elle est insuffisante, l'intitulé des matières ainsi que celui de la majeure elle même (Relations Internationales) pouvaient nous mettre sur la voie. Question Philo, le cours dispensé par M. Ramel est tout de même extrêmement enrichissant et fourni je trouve.

Pour pratiquer la majeure droit en même temps, la dose de travail et la rigueur demandées y sont effectivement largement supérieures.

Ceci dit, en sc po, il est possible pour les gens intéressés de suivre des cours de qualité et d'accéder aux sources d'informations susceptibles de l'intéresser. N'est ce pas là l'essentiel, pour cette filière? En quoi devrait-elle devenir le pendant du droit, sélectif parfois à outrance et professionnalisant "par nature" dont elle cherche plutôt à s'émanciper?
Oui on peut valider sa Licence sans aller aux cours, et alors?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marty
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 143
Age : 30
Localisation : Lyon
Emploi : Etudiant
Loisirs : Skate, Sex and Sun
Date d'inscription : 16/09/2006

MessageSujet: Re: licence en danger   Mer 21 Mar 2007 - 0:07

Sidney a écrit:

Oui on peut valider sa Licence sans aller aux cours, et alors?

On est bien d'accord, les cours ne servent pas à grand chose Wink

_________________
Le temps n'a pas d'importance. Seule la vie compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actuall.over-blog.com
Mr Mike
Fait le café
Fait le café
avatar

Masculin Nombre de messages : 42
Localisation : Loin
Emploi : validation Licence Science Po Lyon3
Loisirs : validation Licence FIA GT
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Re: licence en danger   Mer 21 Mar 2007 - 0:08

Marty, je ne suis pas d'accord sur ce point. Je suis venu à Lyon 3 car tout d'abord me suis loupé au concours bac+1 de ScPo Paris (mais chuuut), donc j'y suis venu car la licence stipulait la mention Science Po - Relations Internationales. Et c'est RI qui m'intéressait le plus. L'un de mes amis de lycée était en SciencePo à Lyon 2 et je me suis rendu compte qu'entre l'étude de systèmes politiques et l'étude de la Veme république leur programme etait fort morne. L'objectif est pour moi de vivre les RI soupoudrées de finance et économie internationale (à la Krugmann, ou Stiglitz, pas à la Morgenthau, ni à la Bourdieu), mais personne n'offre ce type de cursus en France. Je compte bien me rattrapper en master... ailleurs. Donc je fais le seul cursus de RI pures en France et j'assume. Tout ça pour bien évidemment essayer de tenter ma chance du coté des RI pratiques, dans une OI.

Tout dépend de ce que tu veux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mikewblog.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: licence en danger   

Revenir en haut Aller en bas
 
licence en danger
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'Electricité en danger [à méditer]
» Enfant en danger ?
» avertissement nouvelles : ce forum = danger
» La maternelle en danger
» La langue tibétaine en danger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Science Po Lyon III :: Vie étudiante :: La Fac-
Sauter vers: